Desserte maritime vers Ouessant - Ouessant - Enez Eusa
Ouessant - Enez Eusa

Accueil du site > La commune > Vie pratique > Transports > Desserte maritime vers Ouessant

Desserte maritime vers Ouessant

mercredi 3 décembre 2008, par Webmaster

Kéolis va desservir les îles pendant sept ans

La desserte maritime vers Molène, Ouessant et Sein est désormais exploitée sous forme d’une délégation de service public.

- Le conseil général a annoncé le 2 décembre 2008 que la desserte maritime (passagers et marchandises) de Molène, Ouessant et Sein, était confiée à la société Kéolis, qui détenait déjà le marché. Trois entreprises étaient candidates (Kéolis, la Société d’armement de l’Ouest et Véolia transport). Cette desserte est désormais exploitée sous la forme d’une délégation de service public accordée pour sept ans. « Ce mode de contrat est plus intéressant pour le conseil général puisqu’il permet de négocier les différentes prestations », affirme Chantal Simon-Guillou, vice-présidente du conseil général.

- Chaque année, le Département versera 3,25 millions d’euros pour assurer la continuité de ce service. Des rotations maritimes sont ainsi assurées tout au long de l’année, avec un renforcement pendant la saison touristique. Cela représente 350 000 voyages par an. Une centaine de salariés travaillent pour Kéolis. Les cinq bateaux (plus un l’été) sont gérés par l’entreprise mais appartiennent au conseil général. Un nouveau bateau entrera en fonction en 2010. Des travaux vont également être engagés dans les ports.

- Des efforts seront faits, à la demande des insulaires, sur le respect des horaires tout au long de l’année. Notamment à l’escale de Molène où des marchandises sont embarquées, provoquant parfois des retards. Par ailleurs, dès 2009, il sera possible de réserver et d’acheter son billet en ligne, ce qui permet de diminuer l’attente aux guichets. Enfin, un système d’alerte par SMS sera mis en place en cas de modification d’horaire, liée à une grosse tempête.

- Une rotation insulaire (bateau qui part de l’île le matin et qui revient le soir) est mise en place le vendredi pour Ouessant et Molène. Elle permet aux habitants de se rendre sur le continent pendant la journée. Départ à 8 h 30, le matin. En hiver, retour vers 16 h 30 (avant la nuit) et 18 h 30 en été. À partir du 15 avril, une autre rotation est mise en place le mercredi (départ 8 h 30, retour 18 h 30). La desserte de Lanildut est pérennisée. Les navires du conseil général ne peuvent pas accoster, Kéolis fera donc appel à Finistmer pour affréter un bateau plus petit.

- Développement durable. Cette desserte vers les îles, c’est 2,5 millions de litres de carburant par an. Des engagements ont été pris par Kéolis pour diminuer la consommation de 6 % grâce à la pose d’économètres et de guides à la navigation. Par ailleurs, Kéolis, qui travaille avec une vingtaine de saisonniers, s’engage à embaucher un quart de ces contractuels.

- Tarifs. Ils entreront en vigueur le 1er mars. Pour les résidants des îles, l’aller-retour coûtera 6,40 € (au lieu de 12,80 actuellement) et pour les résidents qui ont une maison secondaire, il sera de 12,80 €. Un tarif unique pour les trois îles est fixé pour les non-insulaires : 29,35 € l’aller-retour. Hors saison, un tarif préférentiel est mis en place le week-end : 20 € et 18 € en semaine.

P.-S.

Sources : Ouest-France (maville.com)

Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette