reprogrammation moteur

Les avantages d’une reprogrammation moteur

Une voiture est définie par l’aspect extérieur, le nombre de places, la puissance du moteur, … Selon ses besoins, l’acheteur doit trouver un certain compromis entre ces facteurs et le prix de la voiture. Si, au cours de l’utilisation, il n’est pas satisfait de la performance du moteur de l’automobile, il peut avoir recours à la reprogrammation moteur. Cette technique est actuellement très répandue dans le secteur de l’automobile.

Le principe de la reprogrammation moteur

Les constructeurs automobiles doivent se conformer à certaines normes de fabrication. L’une d’entre elles est d’équiper chaque moteur d’un calculateur électronique qui en contrôle les paramètres. Le calculateur agit comme le cerveau même de la voiture : il fait tourner le moteur et communique des ordres aux injecteurs de carburant. Dans un sens strict, la reprogrammation de voiture revient à modifier les données qui se trouvent dans ce cerveau électronique dans le but d’en améliorer les performances. En pratique, le processus consiste à changer la cartographie de l’ordinateur de bord du véhicule par l’intermédiaire d’ordinateurs équipés de logiciels préalablement programmés. Par cette action, la quantité de carburant injectée dans le moteur ainsi que sa puissance d’origine seront modifiées. En moyenne, la reprogrammation d’un moteur prend deux heures de temps. Etant un processus assez complexe, il est fortement recommandé de faire appel à des professionnels pour son exécution.

Un processus qui limite la consommation de carburant

Le litre d’essence revient à 1,50 euros et le litre de diesel, à 1,33 euros. En 2011, près de 4 % du budget des ménages étaient attribués à des dépenses en carburant. Il faut savoir que par l’intermédiaire d’une reprogrammation de moteur, il est possible de jouir d’une économie de plus de 20 % sur le carburant en gardant les mêmes habitudes de conduite. En effet, en débridant le moteur, le processus optimise les paramètres d’injection de carburant et les paramètres d’avance à l’allumage. Ainsi, il améliore la combustion de l’essence et du diesel. Pratiquement, si un moteur à essence consomme 8 litres au 100 kilomètres, il peut faire une économie de 140 euros pour un parcours de 15 000 kilomètres. Une fois la reprogrammation terminée, il est préférable d’alimenter sa voiture avec du sans plomb 98. Ce dernier est plus adapté aux véhicules reprogrammés.

Un processus qui booste la puissance du moteur

L’économie de carburant s’accompagne d’un gain en puissance du moteur de la voiture. Par l’intermédiaire de la reprogrammation, il est possible d’atteindre un boost de plus de 50 % sur la puissance du moteur sans avoir à le changer ni à l’endommager. En plus, le réglage est effectué selon les besoins du propriétaire de l’engin. Ainsi, deux voitures identiques peuvent avoir une puissance de moteur différente après reprogrammation. Le véhicule sera doté de plus de couple moteur pendant les régimes les plus bas. De la même manière, les montées en régime seront plus vives pour plus de plaisir au cours de la conduite. Un autre avantage non négligeable de la reprogrammation est que la voiture en sortira moins polluante et deviendra, de ce fait, plus écologique. Par ailleurs, il est possible de restaurer les paramètres d’origine du véhicule en l’espace de quelques minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *